Ce site utilise des cookies
Vos données sont privées, nous le savons, c'est pour ça qu'on en fait pas n'importe quoi.
×

 

 

 

 

 Le futur est entre vos mains

 

 

Le futur est entre vos mains

lundi, 02 avril 2018 18:43

Pédaler pour produire de l'électricité, une utopie ?

Est ce que pédaler pour produire de l'électricité est vraiment rentable ?                                                                                                                               

On voit tous au fil des ans, nos factures énergétiques (gaz, électricité) nous échapper complètement. Entre les offres disparates et le maquis comptable de nos factures (qui comprend encore sa facture EDF ?), il y a de quoi se perdre.

Et pour ceux qui ont la fibre écolo, passer au tout solaire et/ou au tout éolien est une aventure épique ponctuée de mots clés comme "rendement énergétique", "watt crête", "seuil de rentabilité d'une installation photovoltaïque" ou encore "autonomie énergétique".

Si comme pour nous, les cours de physique du lycée sont un souvenir exécrable, le concept de production d'électricité peut être une idée très lointaine, réservée aux spécialistes.

On a voulu vérifier par nous-même, pour voir si c'était possible.

REVENIR AUX FONDAMENTAUX

La première chose que nous avons faite c'est de nous remettre à niveau. Entre les volts, les watts, les ampères et le courant alternatif et continu, on était un peu perdus. Comme tout le monde on sait que nos appareils électroménagers fonctionnent au 220V (alternatif ou AC) et qu'une voiture est branchée sur du 12V (courant continu ou DC), et que les appareils peuvent plus ou moins consommer (on le voit au Watts).
Un ordinateur de bureau consomme environ 480W alors qu'un laptop tourne plutôt aux alentours de 50W. Petite précision très importante, on compte la consomation en heure. Un ordinateur de bureau consomme donc 480W par heure, une ampoule 60W par heure et ainsi de suite...
Pour déterminer ses besoins énergétiques journaliers, il suffit de regarder la consommation de tous les appareils branchés (frigo, congélateur, télé, imprimante, box internet, console, lampes etc...), de lister le nombre d'heures où l'on utilise quotidiennement ces appareils et de multiplier par la consommation de ces appareils (on parle de puissance pour les watts).

Un petit tableau vaut bien mieux qu'une longue phrase , merci Thibault Laconde de energie-developpement pour ce petit schéma.

Une fois calculée votre consommation électrique journalière vous pouvez maintenant choisir de vous arracher les cheveux ou trouver une solution créative qui vous permettrait de réduire votre facture.

UNE SOLUTION CREATIVE

A l'heure actuelle, pédaler pour produire l'équivalent de sa consommation électrique journalière est une utopie, on peut cependant envisager de raccorder à une batterie 12V, via un convertisseur, les lampes (en passant par la même occasion à des ampoules LED qui ne consomment quasiment rien), la tablette, le laptop, le téléphone mobile etc...
Le frigo, le sèche cheveux (très gourmand), la télé, l'ordinateur de bureau resteront branchés au 220V mais vous allègerez tout de même votre facture d'électricité de quelques euros par mois en produisant une partie de votre électricité via une petite installation autonome.

Nous avons opté dans les locaux de GENIO pour deux stations autonomes de production d'électricité. Une via un panneau solaire de 75W, à l'intérieur des bureaux et qui fonctionne 9 mois sur 12 et l'autre via un bicycle generator, ou velo generateur d'électricité, qui fonctionne quand on pédale !

Le solaire permet de charger les ordinateurs et le vélo permet d'alimenter les lampes LED et de recharger les smartphones.

LE VELO GENERATEUR D'ENERGIE

Etonnement le bicycle generator semble complètement sous estimé dans les solutions énergétiques alternatives. Chez GENIO, on s'est d'abord dit que c'était un truc de hippie, qu'il faudrait pédaler toute la journée pour charger suffisamment une batterie 12V. C'est un de ces préjugés vivaces qui ont la peau dure.

Premièrement, réaliser un vélo générateur est très simple (on a d'ailleurs fait un tuto maison pour vous montrer comment on a créé le nôtre).

Deuxièmement, pédaler pour produire son électricité a du sens quand il s'agit d'alimenter des appareils peu gourmands en électricité. Le vélo générateur peut tout à fait rentrer dans le "mix énergétique" (répartition des sources d'énergies) d'autant que le coût pour la création d'un vélo générateur est vraiment dérisoire (25€ pour nous) par rapport au gain qui est infini (il suffit juste de pédaler).

Conclusion : Chez GENIO, pédaler pour produire sa propre électricité est ultra rentable et n'est donc pas une utopie !

Vous pourriez aimer

Des lapins géants en balade autour du monde

Des lapins géants en balade autour du monde

Des lapins géants en balade autour du monde

ou comment parler d'environnement avec humour et sans faire la morale.                                                                                                 

Comment faire un cadre musical et une belle déco !

Comment faire un cadre musical et une belle déco !

Comment faire un cadre musical et une belle déco !

Dans ce tuto, nous allons vous montrer comment faire une onde sonore interactive dans un cadre, de sorte que vous puissiez voir et entendre votre chanson préférée en même temps!

Dalman Supply Co réinvente l'antivol

Dalman Supply Co réinvente l'antivol

Dalman Supply Co réinvente l'antivol

Peut-on vivre de sa passion ? Oui c'est possible, la preuve Jon Dalman l'a fait en réinventant l'antivol de vélo.                                                                              

 


       

Le geek et et le nerd, qui sont-ils? Battle!

Comment une insulte est devenue (presque) un compliment.

En savoir plus...

Ursula K. Le Guin, portrait d'un monument de la science fiction

Auteure majeure de SF et de fantasy, elle est l'égale de R.R. Martin et de Tolkien.                

En savoir plus...

TOP