Ce site utilise des cookies
Vos données sont privées, nous le savons, c'est pour ça qu'on en fait pas n'importe quoi.
×

 

 

 

 

 Le futur est entre vos mains

 

 

Le futur est entre vos mains

mardi, 25 septembre 2018 11:38

Découvrez la méthode infaillible de la NASA pour résoudre des problèmes

methode resolution probleme stephane delval unsplash

Aucun problème n'est trop complexe si on a une bonne méthode.                                                                          

Pensez au plus gros problème que vous ayez eu à résoudre. Il y a de grandes chances que ce "gros problème" soit moins difficile à résoudre que celui de la mission spatiale Apollo 13. Vous savez: "Houston, nous avons un problème". Aucun jugement - nous n'avons jamais été dans ce genre de situation à haut risque non plus. Mais on peut en apprendre quelque chose: à savoir, le processus infaillible de résolution de problèmes que le directeur de vol Gene Kranz a mis en œuvre pour de telles situations.

"Apollo 13, nous avons une solution"

Dans certains milieux, Gene Kranz est une légende vivante, tout le monde n'a pas sa blouse de travail parmi la collection du Smithsonian National Air and Space Museum. Mais ce ne sont pas ses choix vestimentaires qui lui ont valu une place d'honneur. C'est le fait que lorsque trois astronautes se sont retrouvés piégés dans un vaisseau spatial avec une défaillance à 400 000 km de la Terre, lui et son équipe ont pu élaborer un plan d'action pour les ramener chez eux sains et saufs. Et ce plan ne sortait pas de nulle part. Il était une version nouvelle d' un processus en huit étapes qu'il avait mis en place quelques années auparavant. Et ce plan fonctionne aussi très bien pour ses propres frustrations au travail - surtout lorsque vous êtes tenté de simplement suivre votre instinct. Le voici:

Définir le problème
Déterminer les buts / objectifs
Générer un tableau de solutions alternatives
Evaluer les conséquences possibles de chaque solution
Utiliser cette analyse pour choisir un ou plusieurs plans d'action
Planifier la mise en œuvre
Mettre en œuvre avec un engagement total
S'adapter selon les besoins en fonction des nouvelles données

Voilà. Simple, direct et axé sur les objectifs. Juste une chose à propos de ce processus: il n'y a pas de plan B au cas où ça se passe mal. En repensant à cette journée, Jerry Bostick, contrôleur de vol d'Apollo , a déclaré: "Quand les problèmes sont survenus, nous avons simplement passé en revue toutes les options et l'échec n'en était pas une." C'est de là que vient l'expression "l'échec n'est pas une option" ("failure is not an option").

"Fort et compétent"

Ce n'est pas un hasard si le responsable de la résolution des problèmes de la NASA avait un processus de résolution de problèmes aussi rigoureux. Mais ça n'a pas toujours été le cas. En fait, Kranz n'a élaboré cette méthode qu'après le premier désastre majeur concernant l'exploration spatiale aux États-Unis. Kranz était responsable du lancement d'Apollo 1 et il a vu l'incendie qui a ravagé le module de commande et tué les trois astronautes, fin tragique de cette opération. Après cela, il savait que les choses devaient changer.

Le lendemain, il s’est adressé à son équipe lors un discours éloquent connu sous le nom de "dicton de Kranz ". Beaucoup trop long à citer en intégralité, il se résume à deux choses: être fort et être compétent. "Fort signifie que nous sommes à jamais responsables de ce que nous faisons ou de ce que nous échouons à faire... Compétent signifie que nous ne prendrons jamais rien pour acquis. Nous ne serons jamais à court de connaissances et de compétences. Le contrôle des missions sera parfait. " Le niveau d'exigence est élevé mais c'est comme ça que vous devez penser quand vous vous retrouvez face à un problème crucial.

Retrouvez l'article de Reuben Westmaas en intégralité sur Curiosity.



Vous pourriez aimer

TAKE IT EASY : Cultivez vos centres d'intérêt au lieu de chercher votre passion

TAKE IT EASY : Cultivez vos centres d'intérêt au lieu de chercher votre passion

TAKE IT EASY : Cultivez vos centres d'intérêt au lieu de chercher votre passion

Et boum, une nouvelle étude de Stanford fait voler en éclat la spécialisation                                                                                                       

Elisebeth Friedman, codebreaker de génie

Elisebeth Friedman, codebreaker de génie

Elisebeth Friedman, codebreaker de génie

Ou comment coincer des espions japonais tout en faisant des mots croisés.                                                                                               

L'apprentissage par l'expérience pour concevoir l'avenir

L'apprentissage par l'expérience pour concevoir l'avenir

L'apprentissage par l'expérience pour concevoir l'avenir

Pourquoi l'apprentissage par l'expérience est important dans un monde en réseau.                                                                                              

Les makers révolutionnent le tissage industriel

Unmade Studio propulse le tissage industriel dans l'ère du print à porter.                                                                                                             

En savoir plus...

Seulement 9% des consommateurs font confiance à l'Internet des Objets

Malgré le manque de confiance, beaucoup refusent pourtant de se déconnecter selon le dernier rapport de Cisco.

En savoir plus...

TOP