Ce site utilise des cookies
Vos données sont privées, nous le savons, c'est pour ça qu'on en fait pas n'importe quoi.
×

 

 

 

 

 Le futur est entre vos mains

 

 

Le futur est entre vos mains

vendredi, 02 mars 2018 07:47

Une certaine idée du progrès

Avril 1934, couverture du magazine Radio Craft Avril 1934, couverture du magazine Radio Craft

Les prédictions de Nikola Tesla pour notre monde connecté.                                                                                                            

Nikola Tesla est connu pour être un inventeur génial et visionnaire, et le rival légendaire de Thomas Edison. Sur la base de ses connaissances en 1926 il avait imaginé ce que serait le futur: le téléphone mobile, un flux d'information à haut débit, même la maison intelligente. D'autres idées, qu'il croyait à portée de main n'ont jamais vu le jour. Malheureusement, la rigueur de son raisonnement scientifique n'a pas débordé sur d'autres domaines comme celui des sciences humaines, ce qui ne l'empêche pas de proposer des perspectives sur le futur de l'humanité. Une bonne occasion de se rappeler que même les esprits les plus brillants sont capables des raisonnements les plus obscurs.

On pourrait se plaindre qu'on attend toujours de pouvoir se déplacer en hoverboards comme dans Retour vers le futur. Mais si Nikola Tesla était vivant aujourd'hui, il se demanderait probablement où sont les avions ultra rapides capables de voler sans carburant. Et qui pourrait le lui reprocher? Hormis les avions sans carburant, il avait vu juste sur beaucoup de technologies du 21ème siècle.
Le numéro du 30 janvier 1926 du magazine Collier's contenait une interview du légendaire inventeur. Dans ce document, Tesla décrit ses étonnantes prédictions pour l'avenir - un monde de machines volantes, d'alimentation sans fil et de supériorité féminine. Certaines de ses prédictions ont vu le jour. D'autres, pas vraiment.

Tesla à propos des télés et des téléphones portables

Au début de 1926, lorsque cette interview de Tesla a été publiée, la télévision faisait à peine ses premiers pas. Mais Tesla se projetait déjà dans le monde lointain des visiophones, de la télévision et de la communication mobile dans le monde entier.
Tesla explique:

"Quand le sans-fil sera parfaitement mis en oeuvre, la terre entière sera convertie en un énorme cerveau, ce qu'elle est déjà en fait, puisque toutes les choses qui existent sont des particules qui forment un tout. Nous serons capables de communiquer instantanément les uns avec les autres, quelle que soit la distance. Non seulement nous pourrons faire ça, mais à travers la télévision et la téléphonie, nous nous verrons et nous entendrons aussi parfaitement que si nous étions face à face, malgré des distances de plusieurs milliers de kilomètres; et les instruments grâce auxquels nous serons capables de faire ça seront incroyablement simples par rapport à notre téléphone actuel. Un homme pourra en porter un dans sa poche.

Nous serons en mesure de témoigner des événements et de les entendre - l'inauguration d'un président, les compétitions internationales de sport, les ravages d'un tremblement de terre ou la terreur d'une bataille - tout comme si nous étions présents.Lorsque la transmission sans fil de l'énergie sera commercialisée, ce sera une révolution dans les transports et les communications. Déjà, des images animées ont été transmises sur une courte distance par un système sans fil. Plus tard, la distance sera illimitée, et quand je dis plus tard je veux dire dans quelques années seulement. Les images sont transmises aujourd'hui par câble - elles ont été télégraphiées avec succès par le système de points, il y a trente ans. Lorsque la transmission sans fil de l'énergie sera généralisée, ces techniques seront aussi primitives que la locomotive à vapeur par rapport au train électrique."

La transmission sans fil de l'énergie avait beaucoup d'intérêt pour Tesla, mais ce sont ses prédictions concernant la technologie de téléphonie mobile qui se sont avérées les plus prescientes au début du 21ème siècle.

Tesla à propos des machines volantes

1925 Carte postale du futur New York

Tesla était incroyablement optimiste quant à l'avenir des machines volantes:

"L'application la plus précieuse de l'énergie sans fil sera peut-être la propulsion des machines volantes, qui ne transporteront pas de carburant et seront libérées de toutes les contraintes que connaissent les avions et les dirigeables actuels. Nous irons de New York à l'Europe en quelques heures. Les frontières internationales seront en grande partie effacées et un grand pas sera fait vers l'unification et l'existence harmonieuse des divers peuples sur le globe. La technologie sans-fil permettra non seulement d'alimenter en énergie des régions même inaccessibles, mais elle sera aussi efficace politiquement puisqu'elle permettra d'harmoniser les intérêts internationaux; cela créera de la compréhension et non des différences."

L'idée d'aller de New York à Londres en quelques heures est restée un fantasme jusqu'à ce qu'on entre dans l'ère des avions à réaction, mais nous attendons toujours des avions qui «ne transportent pas de carburant», comme il l'avait prédit.

Tesla à propos de l'alimentation sans fil et l'impression de journaux à la maison

Tesla était très en avance sur son temps, et de différentes manières. Et comme lui et Hugo Gernsback étaient amis, on peut tracer une ligne directe entre certaines des idées de Tesla et les prédictions fascinantes qui apparaissent dans les nombreux magazines de science-fiction et de tech de Gernsback. Un exemple parfait est celui du journal sans fil:

"Le matériel de réception sans fil actuel sera mis au rebut pour des machines beaucoup plus simples; l'électricité statique et toutes les formes d'interférences seront éliminées, de sorte que d'innombrables émetteurs et récepteurs pourront fonctionner sans interférence. Il est plus que probable que le journal quotidien sera imprimé «sans fil» à la maison pendant la nuit. La gestion de la maison- les problèmes de chaleur, de lumières et de mécanique domestique - sera libérée de tout travail grâce à une énergie sans fil bénéfique."

Tesla prédisait les journaux sans fil dans les années 1920, et les sociétés telles que RCA ont testé l'impression de journaux sans fil à la maison dans les années 1930. Et même si c'était incroyablement lent et bruyant, ça fonctionnait.

Tesla à propos de la supériorité féminine, pour le meilleur et pour le pire

Quatre femmes sur la plage de Southsea via Getty

Nikola Tesla a déclaré dans l'article qu'un jour les femmes se lèveraient et qu'elles seraient supérieures aux hommes. Mais il ne voulait pas forcément dire que c'était quelque chose de positif. En fait, dans le contexte de ses croyances de l'époque, il était carrément terrifié que les femmes deviennent «victimes» de leur propre succès.

Nikola Tesla dans l'article du Collier's :


"Il est clair pour tout observateur bien informé et même pour les non-initiés à la sociologie, qu'une nouvelle attitude envers la discrimination sexuelle a émergé dans le monde à travers les siècles, et qu'elle a même connu un sursaut juste avant et juste après la Guerre Mondiale.
Cette lutte de la femme vers l'égalité des sexes se terminera par l'avènement d'un nouvel ordre sexuel, avec la femme comme supérieure. La femme moderne, qui entrevoit l'avancement de son sexe dans des phénomènes superficiels, n'est que la partie visible de quelque chose de plus profond et de plus puissant qui fermente dans le coeur de notre espèce.
Ce n'est pas dans l'imitation superficielle du physique des hommes que les femmes affirmeront d'abord leur égalité et plus tard leur supériorité, mais dans l'éveil de leur intelligence.
A travers d'innombrables générations, dès le début, l'asservissement social des femmes a été basé sur l'atrophie partielle, ou du moins de l'absence héréditaire présumée des qualités mentales dont on sait maintenant que le sexe féminin n'est pas moins doté que les hommes.
Mais l'esprit féminin a démontré qu'il avait les mêmes capacités que les hommes pour ce qui concerne les acquis et les réalisations mentales, et au fur et à mesure des générations, cette capacité va continuer à grandir; la femme moyenne sera aussi instruite que l'homme moyen, et ensuite mieux instruite, car les facultés dormantes de son cerveau seront stimulées par une activité qui sera d'autant plus intense et puissante à cause des siècles de repos. La femme fera table rase du passé et effraiera la civilisation de ses progrès.
L'acquisition de nouveaux champs d'action par les femmes, leur usurpation progressive de l'autorité, émoussera et finira par dissiper les sensibilités féminines, ils finiront par étouffer l'instinct maternel, pour que le mariage et la maternité deviennent une chose odieuse et que la civilisation humaine se rapproche de plus en plus de la civilisation parfaite: l'abeille."

Nikola Tesla avait une relation compliquée avec les femmes. Selon de nombreux témoignages, il ne savait pas comment communiquer avec elles. Il a même fait virer une de ses secrétaires parce qu'il la trouvait trop grosse. Et il lui a a fait savoir.

Tesla à propos de l'eugénisme et de la perfection de l'humanité

À la fin de l'article du Collier's, Tesla laisse entrevoir ses idées concernant l'eugénisme, idées qui vont le hanter pendant la dernière partie de sa vie.

"L'imagination vacille à la perspective de l'analogie entre l'humain et cette civilisation mystérieuse et superbement dévouée de l'abeille; mais quand on considère comment l'instinct humain pour la perpétuation de la race domine la vie dans ses manifestations normales et exagérées et perverses, il y a une justice ironique dans la possibilité que cet instinct, avec le progrès intellectuel continu des femmes, puisse s'exprimer à la manière de l'abeille, même s'il faudra des siècles pour détruire les habitudes et les coutumes des peuples qui barrent la route à une civilisation si simple et si scientifiquement ordonnée.
Nous avons vu un début de cela aux États-Unis. Au Wisconsin, la loi exige la stérilisation des criminels notoires et un examen pré-marital des hommes avant le mariage, quand la doctrine de l'eugénisme est maintenant prêchée avec vigueur alors qu'il y a quelques décennies, faire son plaidoyer était une infraction à la loi.
Les hommes âgés ont rêvé des rêves et les jeunes hommes ont eu des visions depuis la nuit des temps. Nous, aujourd'hui, ne pouvons que nous asseoir et nous étonner quand un scientifique prend la parole pour dire ce qu'il a à dire."

Le plaidoyer de Tesla en faveur de la stérilisation forcée et l'approbation par le gouvernement des partenaires de mariage n'était pas si bizarre dans certains cercles à l'époque, mais ils sont certainement un aspect des croyances de Tesla que beaucoup de gens au 21ème siècle voudraient oublier.
Tesla était un inventeur génial et un penseur visionnaire. C'était un homme complexe avec des idées sur les femmes et l'eugénisme qui pouvaient être à la mode pour certains à l'époque, mais qui répugnent les penseurs modernes. Je suppose que c'est comme si ça n'avait jamais existé, je suppose.

retrouvez l'article original de Matt Novak sur Gizmodo

Vous pourriez aimer

Comment construire une maison dôme en sacs de terre pour 300 €

Comment construire une maison dôme en sacs de terre pour 300 €

Comment construire une maison dôme en sacs de terre pour 300 €

Les maisons en sacs de terre sont des structures naturelles abordables et durables.                                       

Étude: Le revenu de base universel est bon pour la santé

Étude: Le revenu de base universel est bon pour la santé

Étude: Le revenu de base universel est bon pour la santé

Une étude finlandaise très sérieuse révèle le potentiel social du revenu de base                                                                                              

 


TOP