Ce site utilise des cookies
Vos données sont privées, nous le savons, c'est pour ça qu'on en fait pas n'importe quoi.
×

 

 

 

 

 Le futur est entre vos mains

 

 

Le futur est entre vos mains

mercredi, 21 février 2018 19:24

Des rayons lasers révèlent les mystères de la civilisation Maya

LiDAR civilisation Maya LiDAR civilisation Maya

Les archéologues viennent de découvrir des milliers de constructions Mayas au Guatemala.                                                                                             

Des analyses approfondies de LiDAR ont démontré que la région était plus peuplée qu'on ne le pensait.

Des chercheurs ont identifié plus de 60 000 traces de constructions jusque-là inconnues, dans le nord du Guatemala, après de nombreuses études aériennes avec le LiDAR (Light Detection And Ranging). Leurs découvertes montrent que la civilisation précolombienne de cette région était «beaucoup plus complexe et interconnectée que ne le supposaient la plupart des spécialistes des Mayas», selon National Geographic.

Les scientifiques ont cartographié plus de 1 300 km² de la réserve de la biosphère Maya du Guatemala et ont découvert un vaste réseau de structures, de carrières, de terres agricoles et de routes jusque-là inconnues. Sur la base de ces données, les chercheurs pensent que la région a vu se développer une civilisation avancée comparable à celle de la Grèce antique ou de la Chine, plutôt qu'une addition de cités-états isolées.

Selon Francisco Estrada-Belli, archéologue de l'Université de Tulane, les études révèlent que la région était beaucoup plus peuplée qu'on ne le pensait: "il n'est plus déraisonnable de penser qu'il y avait 10 à 15 millions de personnes là-bas", même dans les zones qu'on pensait inhabitables. Les archéologues vont maintenant éplucher les données pour affiner leur compréhension des habitants de la région. Les sondages ont trouvé plus que de simples structures anciennes: ils ont trouvé des preuves de fosses de pilleurs des temps modernes.

La cartographie élaborée grâce au LiDAR s'est révélée comme un outil très utile pour les archéologues ces dernières années. Ils ont utilisé cette technologie pour pouvoir pénétrer dans les forêts tropicales denses d'Amérique du Sud, et révéler au grand jour des structures construite par l'Homme qui étaient restées cachées depuis très longtemps. Les capteurs LiDAR montés dans les avions envoient des rayons lasers dans le sol, ces rayons rebondissent dès qu'ils heurtent un objet. De la même façon que les lasers touchent les feuilles des arbres et la végétation, ils frappent aussi le sol. Une fois que les scientifiques ont enlevé la canopée et les sous-bois, ils se retrouvent avec des images détaillées du sol. L'année dernière, l'auteur Douglas Preston a détaillé une expédition au Honduras dans son livre La cité perdue du dieu des singes, dans laquelle les archéologues ont utilisé le LiDAR pour découvrir deux anciennes cités au milieu d'une forêt tropicale impénétrable.

Cette campagne de recherche archéologique a été menée grâce à la Fondation pour le patrimoine culturel et naturel Maya (PACUNAM), une organisation à but non lucratif guatémaltèque dédiée à la préservation du patrimoine historique, à la recherche archéologique, à la préservation de l'environnement et au développement économique durable. Ce projet n'est que la première phase d'un projet de trois ans qui devrait couvrir 8 000 m² dans cette région. Selon Ars Technica , les chercheurs du projet publieront bientôt des articles pour rendre compte de leurs résultats, mais ils dévoileront certains de leurs travaux dans une émission spéciale de la chaine National Geographic ,très bientôt.

retrouvez l'article d'Andrew Liptak sur TheVerge

Vous pourriez aimer

L'agriculture de subsistance: le potager 3.0

L'agriculture de subsistance: le potager 3.0

L'agriculture de subsistance: le potager 3.0

Comment produire ses légumes et élever ses animaux sous tous les climats.                                                                                                 

Le ikigai, concept japonais pour donner du sens à sa vie

Le ikigai, concept japonais pour donner du sens à sa vie

Le ikigai, concept japonais pour donner du sens à sa vie

Et en finir avec les bullshit jobs.                                                                                                                      

La technologie de 2018, vue du XXeme siècle

La technologie de 2018, vue du XXeme siècle

La technologie de 2018, vue du XXeme siècle

Deviner à quoi ressemblera le futur 100 ans à l'avance, c'est pas si facile.                                                                                                       


TOP