Ce site utilise des cookies
Vos données sont privées, nous le savons, c'est pour ça qu'on en fait pas n'importe quoi.
×

 

 

 

 

 Le futur est entre vos mains

 

 

Le futur est entre vos mains

vendredi, 21 septembre 2018 13:02

Découvrez Marie Severin, la femme que Marvel a longtemps caché

GREG PRESTON / DARK HORSE COMICS GREG PRESTON / DARK HORSE COMICS

Fin août disparaissait Marie Severin, 89 ans, pilier de Marvel Comics et créatrice, entre autres de Docteur Strange.                       

                                                                                          

L'univers des Comics est plutôt connu pour être un milieu d'hommes, Marie Severin y a pourtant connu une longue carrière aussi productive que Jack Kirby.

Marie Severin commença sa carrière dans les années 40 chez EC Comics et BD Comics, comme coloriste de bandes dessinées à l'eau de rose, d'histoires d’horreur et des aventures de guerre. Arrivé en 1959 chez Marvel, on l'a cacha dans le département de production jusqu'à ce que l'éditeur Martin Goodman remarque son travail dans Esquire .

Justement, l’une de ses premières missions chez Marvel fut une diffusion que le magazine Esquire avait commandé sur la culture de la drogue dans les collèges. "Ils voulaient Kirby", a-t-elle rappelé dans une interview, faisant référence à la plus grande star de la compagnie, le dessinateur Jack Kirby. "[Le directeur de production Sol Brodsky] a dit:" Je ne veux pas utiliser Kirby, nous allons rater un délai. Marie, vois ce qu'ils veulent."

"M. Goodman m'a vu et il a dit à [l'éditeur en chef de Marvel] Stan [Lee]: «Que fait-elle dans le département de production? Donnez-lui du travail artistique. Puis [Steve] Ditko a démissionné, et je suis sur Dr. Strange… Je devais valoir quelque chose, ils m'ont gardé pendant 30 ans. C'est comme ça que je suis entré dans le dessin - ça devait être un coup de chance. »

Mais le talent de Severin n'était pas un hasard, et son art pour des titres tels que Doctor Strange ; L'incroyable Hulk ; Prince Namor, le sous-marinier ; et le comics parodique Not Brand Echh (publié par Marvel Comics durant 13 numéros de décembre 1967 à mai 1969) reste emblématique à ce jour.

Dans les années 50, la production de comics étaient extrêmement rudimentaires et loin du processus informatisé actuel qui garantit des détails précis. Severin était présente dès le début du boom des super-héros de Marvel, qui comptait sur les costumes et les séquences d'action qui apparaissaient dans les pages. Elle était experte dans tous les aspects du processus de création de comics, occupant le poste de coloriste en chef de Marvel jusqu'en 1972, année où elle passa principalement au crayon et à l'encrage. Elle a contribué à créer des personnages typiques de Marvel, tels que Spider-Woman (conception de son costume original ), le Living Tribunal, Tigra et le méchant docteur Strange Zom.

Dans les années 80, Marie Severin a travaillé sur les jouets et les livres de Marvel et est restée dans la société jusque dans les années 2000. Elle est entrée au hall of fame des comics en 2001 et a été nommée icône internationale au Comic-Con de 2017, en reconnaissance de ses contributions révolutionnaires à une époque où l'industrie de la bande dessinée était dominée par les hommes.
Pendant le mandat de Severin, le personnel créatif de Marvel était presque entièrement masculin et il lui était difficile de trouver sa place socialement dans cette industrie. "Ils disent que les femmes bavardent, que le réseautage est un passe temps masculin", a-t-elle plaisanté. "Bien sûr, je déjeunais avec eux de temps en temps, mais les conversations étaient toujours masculines; c'était juste normal. Donc j'étais en quelque sorte hors de tout ça."

En raison de l'univers de travail presque exclusivement masculin de Marvel, Severin fut longtemps méconnu et ses contributions sont beaucoup moins répandues que d'autres. Mais elle comprenait très bien à quel point son travail de coloriste pouvait influer sur l'humeur et le ton d'une histoire. "Si quelqu'un vient de tuer quelqu'un, l'a éventré, ou peu importe, si la fureur s'accumule dans l'histoire, j'utilise des rouges profonds et des choses dans ce style", a-t-elle déclaré dans une interview . “C'est comme une petite musique en arrière-plan. Je pense à la coloration comme la musique dans les bandes dessinées. Cela donne ce petit parfum si spécial."

Le travail des coloristes et des lettreurs est un travail de l'ombre, en particulier s'ils sont excellents dans leur travail.

Le dessin de Marie severin, cependant, était tout aussi remarquable, en particulier par rapport aux légendes des années 1960 de Marvel comme Jack Kirby , Steve Ditko et John Romita. Les visages de ses personnages brillaient avec des détails expressifs et elle était bien connue pour son talent avec les parodies, un défi compte tenu des limites de style de ces comics.

Le côté irrespectueux de Severin pour le genre est probablement ce qui a aidé à garder son travail si ancré, drôle et humain. En rappelant Not Brand Echh , la série qui satirisait les excès musclés de Marvel, elle a dit que c'était sa mission préférée parce qu'elle était «la personne la plus idiote qui y travaillait… Vraiment, je ne peux toujours pas prendre les superhéros au sérieux. "

Même en travaillant sur des titres psychédéliques tels que Doctor Strange , elle n'a jamais perdu de vue la personne au centre de l'aventure sauvage et loufoque qu'elle dessinait. Cela vaut aussi pour son travail sur The Incredible Hulk , qui mérite sérieusement d'être relu (et disponible en numérique chez Marvel). Son guide illustré, « Comment être un artiste de bande dessinée! , »Dans les pages de Not Brand Echh résume parfaitement son travail: spirituel, savant, magnifiquement rendu et un peu macabre.

 

Retrouvez l'article original de David Sims dans The Atlantic

Vous pourriez aimer

Fabriquer des supports pour bougie avec un vieux vélo

Fabriquer des supports pour bougie avec un vieux vélo

Fabriquer des supports pour bougie avec un vieux vélo

Donnez à votre déco une touche de style steampunk en upcyclant des pièces de vélo en porte-bougies industrielles-chic.                                                                                         

Ursula K. Le Guin, portrait d'un monument de la science fiction

Ursula K. Le Guin, portrait d'un monument de la science fiction

Ursula K. Le Guin, portrait d'un monument de la science fiction

Auteure majeure de SF et de fantasy, elle est l'égale de R.R. Martin et de Tolkien.              

 


TOP