Ce site utilise des cookies
Vos données sont privées, nous le savons, c'est pour ça qu'on en fait pas n'importe quoi.
×

 

 

 

 

 Le futur est entre vos mains

 

 

Le futur est entre vos mains

lundi, 22 janvier 2018 12:07

La Tech veut résoudre nos problèmes de sommeil liés à la technologie

Sommeil surveillé et maison connectée, les innovations dans la sleep tech.

La technologie est mauvaise pour le sommeil. Elle nous maintient constamment exposés à un cycle interminable de mauvaises nouvelles , et la lumière bleue émise par les écrans des smartphones et tablettes supprime notre capacité à produire de la mélatonine . Combinez cela avec les sentiments d'inadéquation générés en regardant les vies parfaites d'autres personnes sur les médias sociaux, et il n'est pas surprenant que nous soyons tous agités.


La technologie du sommeil (sleep tech) existe pour résoudre ce problème, et les sociétés étaient nombreuses à exposer de nouveaux appareils, ici au CES 2018. Beaucoup d'entre elles ont l'intention de vous dire si vous avez bien dormi ou non, afin de vous aider à prendre de meilleures décisions. Le jour suivant. Non seulement l'offre va se banaliser mais en plus les gadgets de sommeil vont devenir beaucoup plus diversifiés, du moins d'après ce que nous avons vu au salon.

Montres et bracelets connectés ont suivi le sommeil pendant des années, en utilisant les principes de l'actigraphie: la surveillance de votre manière de bouger pendant que vous dormez avec des algorithmes utilisés pour calculer vos cycles. Moins on bouge, plus on pense, plus on dort profondément.

nokia sleep tech

Au CES 2018, des entreprises comme Nokia et Emfit ont lancé de nouveaux capteurs sous-couches qui font le même travail, mais sans dispositif sur votre poignet. Le premier permettra de suivre votre durée de sommeil avec une fonction de coaching de sommeil si vous avez du mal à garder les yeux ouverts. En outre, le capteur de sommeil de Nokia offre le contrôle de votre maison intelligente avec IFTTT, vous permettant de paramétrer vous-même, simplement, les actions de votre maison intelligente quand vous irez au lit.

L'utilisation de la technologie du sommeil comme prolongement de la maison intelligente semble être la tête de pont à partir de laquelle ces entreprises prévoient de pénétrer dans nos maisons. Sleepace a exposé toute une série d'équipement pour la maison connectée qui connectera votre oreiller quand il sent que vous dormez (l'oreiller est connecté à Alexa). Dépensez suffisamment d'argent et votre maison éteindra la télévision et baissera les stores dès que vous serez au lit. Lorsque vous vous réveillerez le lendemain matin, le système pourra allumer les lumières et la cafetière.


Les lumières de réveil ou simulateurs d'aube étaient une technologie de sommeil bien avant que la technologie du sommeil existe, utilisant la simulation de la lumière du jour pour déclencher votre rythme circadien naturel. Wake Up Light de Philips en est probablement le meilleur exemple et, au CES 2018, des produits concurrents sont apparus avec des sociétés telles que Witti et Aromarest. Ce dernier fait office de diffuseur de parfum, à l'instar de l' aide au sommeil nocturne de Bescent.


D'autres appareils tentent de plaire à ceux qui cherchent à prendre l'avantage sur leur corps. Dreamlight , par exemple, est un masque de sommeil intelligent qui offre une volumineuse thérapie de la lumière cachée dans le masque et un coaching du sommeil. Si vous avez acheté un test génétique auprès de 23andMe, vous pouvez même personnaliser les programmes de sommeil en fonction de votre ADN. Et si votre génétique l'indique, vous pouvez essayer de dormir comme Leonardo DaVinci, qui a fait des siestes polyphasiques de sommeil de 20 minutes toutes les quatre heures.

Sleep Number, qui vend des lits intelligents qui coûtent plus de mille dollars, affirme que sa plateforme SleepIQ est «l' avenir de la santé et du bien-être ». La société estime que sa technologie de surveillance sera bientôt en mesure de détecter et de prévenir de manière proactive les risques médicaux à l'avance. Par exemple, ses futurs lits peuvent être en mesure d'identifier des symptômes tels qu'une fréquence cardiaque ou un rythme respiratoire irréguliers, de rechercher si vous avez pris un coup de froid et que vous avez la grippe et de transmettre vos signes vitaux aux professionnels de santé. En supposant, bien sûr, que ses utilisateurs soient à l'aise avec le volume de données personnelles reccueillies.


Ensuite, on a les interventions les plus extrêmes, comme le lit récemment lancé par Magniflex, qui va tenter de vous empêcher de ronfler chaque nuit. Si ses capteurs détectent que vos narines produisent des sons anormaux, la tête du lit se soulèvera de quelques centimètres. Ce mouvement doux devrait être suffisant pour motiver votre corps inconscient à se déplacer, vous poussant à arrêter le ronflement.

somnox sleep tech


On a aussi Somnox , un robot de sommeil assez cher, en forme de cacahuète, que vous serrez pour vous endormir. L'appareil est conçu pour simuler la respiration comme si vous vous blottissiez contre un être cher ou un animal de compagnie, en jouant de la musique apaisante pour vous endormir. Débourser la somme rondelette de 550 $ pour en acheter un pourrait vous faire reconsidérer ce que vous êtes prêt à dépenser pour un gadget qui facilite l'endormissement.

Bien sûr, le problème persistant sur bon nombre de ces produits reste leur utilité ou non. Le professeur de psychologie Jean Tenge de l'Université d'État de San Diego estime qu'il existe une solution beaucoup plus simple pour résoudre nos problèmes de sommeil: posez le téléphone. Dans un éditorial de The Conversation elle a expliqué que la limitation de l'utilisation des smartphones est le moyen le plus rapide de profiter d'un sommeil plus réparateur. La règle générale est d'éviter d'utiliser votre téléphone comme un réveil, ne le prenez pas au lit et ne l'utilisez pas dans l'heure avant de dormir. Si nous voulons rester sains, nos chambres doivent être dépourvues de technologie. Ce n'est pas le business de la tech qui vous le dira, bien sûr, car très peu de gens s'enrichissent en ne vous vendant rien.


Retrouvez l'article original de Daniel Cooper sur Engadget.com

Vous pourriez aimer

Travailler autrement: devenir digital nomade

Travailler autrement: devenir digital nomade

Travailler autrement: devenir digital nomade

Trouver la bonne formule pour ne pas choisir entre travail et vacances.                                                

Le bonheur est dans la relativité

Le bonheur est dans la relativité

Le bonheur est dans la relativité

Le secret d'une vie plus longue et plus heureuse est cachée dans la physique.                                                                                           

L'apprentissage par l'expérience pour concevoir l'avenir

L'apprentissage par l'expérience pour concevoir l'avenir

L'apprentissage par l'expérience pour concevoir l'avenir

Pourquoi l'apprentissage par l'expérience est important dans un monde en réseau.                                                                                              


TOP