Ce site utilise des cookies
Vos données sont privées, nous le savons, c'est pour ça qu'on en fait pas n'importe quoi.
×

 

 

 

 

 Le futur est entre vos mains

 

 

Le futur est entre vos mains

mardi, 08 mai 2018 16:16

Les "problèmes existentiels" que nous pose la technologie: les émoji

Les "problèmes existentiels" que nous pose la technologie: les émoji pexels

L'essentiel c'est de se comprendre.                                                                               

Le débat s'enflamme pour une histoire de parenthèse, ça a l'air important et grave! Et en même temps, si on arrive à se comprendre, n'est ce pas l'essentiel? Extrait d'une chronique:

Mes collègues et mes amis m'ont dit que je ne savais pas utiliser les smileys.
Quand j'envoie un smiley, je tape (: et pas :)

Pendant des années, j'ai pensé que les destinataires de mes smileys étaient heureux de recevoir de ma part un petit peu d'amour numérique. Apparemment, ce n'est pas le cas. Apparemment, il y avait un cours sur les émoticônes appelé "Comment exprimer une émotion et si vous ne le faites pas de cette façon, vous êtes une mauvaise personne" tout le monde a été invité et pas moi. Apparemment, on cherche tous la petite bête sur les façons qu'ont les autres de s'exprimer.
Vous pourriez penser que c'est une histoire de sémantique, mais cette question des smileys a déchiré l'équipe éditoriale de TNW. Maintenant, je suis en train d'être considérée comme hors-la-loi. Voici la prise de position tranchée qui a déclenché ça : je m'en fous d'avoir "soit-disant" tapé des émoticônes à l'envers.

Les émoticônes pour les nuls

Pour prouver pourquoi j'ai objectivement raison dans cette querelle hautement subjective, jetons un coup d'oeil rapide sur la raison pour laquelle l'émoticône a été inventée.

L'émoticône est née le 19 septembre 1982, lorsque l'informaticien Scott Fahlman a découvert que les conversations électroniques de l'université Carnegie Mellon commençaient à dérailler. Les informations en sous-texte était perdues car l'ironie, l'humour et l'intonation manquaient. :-) a donc été utilisé pour informer les gens qu'il s'agissait d'une blague.

Et ça fonctionne. Vous pouvez dire littéralement presque n'importe quoi avec un sourire après, et c'est bon. Regardez:

Salut :)

Qu'est-ce-que vous faites plus tard? :)

Je suis juste devant ta fenêtre :)

Je viens de mettre le feu à votre pelouse :)

Vous êtes viré :)

Vous voyez?

Le mot-valise "émoticône"( = émotion + icône) était né et il s'est répandu.

(Ca vaut la peine de mentionner le kaomoji, le cousin japonais de l' émoticône , qui est similaire, mais comme il utilise des caractères de l'alphabet katakana, il n'est pas vraiment efficace pour les caractères anglais.) ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ )

L'émoticône était donc un moyen de compléter les capacités limitées de nos claviers, et d'humaniser ce mode de communication très mécanique. Les emoji d'aujourd'hui sont beaucoup plus polyvalents et communs, mais le but reste le même - compenser les signes de communication physiques qui manquent dans la communication électronique. Ils compensent notre manque de... nous .

Est-ce que (: est incorrect? Non ... ce n'est pas incorrect

Personne n'aime mon (:
):

Vous pensez peut-être: qui s'en soucie? Mais ça revient beaucoup. Une grande partie de notre équipe est à distance, donc nous communiquons électroniquement tous les jours sur Slack. Rien que l'autre jour, j'ai innocemment demandé à mes collègues de donner leur avis. La réaction a été rapide et vicieuse:

 

 

C'est allé plus loin, mais pour vous épargner le langage fleuri de mon équipe, je vais m'arrêter ici
Mais juste pour me moquer d'eux 2 minutes, Slack, qui transforme automatiquement les émoticônes en emoji, accepte le smiley dans les deux sens. Si Slack m'accepte, pourquoi pas mes collègues?

J'ai cherché sur Google, et je n'arrive pas à trouver une seule source de bonne réputation qui dit que je me trompe. J'ai cependant trouvé de nombreux forums en ligne qui débattent vivement sur le sujet, ainsi qu'un article de Wikipédia qui dit : "c'est employer deux-points et une parenthèse droite pour former des séquences comme :-), :), ou (: qui ressemble à un smiley quand on le regarde après rotation à 90 degrés."

C'est un sourire latéral: la bouche est à droite ou à gauche des yeux. En vrai mon visage n'est pas latéral, et le votre? Est-ce que vous faites pivoter votre visage à 90 degrés, comme si c'était un rituel d'exorcisme?

Non, vous ne le faites pas. Alors pourquoi est :) plus précis que (:?

J'ai entendu l'argument selon lequel, en anglais (ou en français, bref, dans toutes les langues qui utilisent l'alphabet latin), on tape de gauche à droite. Cet argument ne tient pas ici. Vous ne tapez pas votre visage de haut en bas. En tous cas moi, je ne le fais pas.

D'autre part, l'argument de départ de l'émoticône, bon sang, était d'ajouter de l'humanité et de la personnalité à la conversation électronique. Je ne dis pas que ma façon de faire est correcte - je soutiens que je devrais pouvoir m'exprimer de cette manière si c'est mon choix.

Je peux m'adapter, mais pourquoi je devrais? Pourquoi je devrais changer pour vous plaire à tous? Pourquoi ai-je tort, et pourquoi ne pouvez-vous pas tous accepter mon amour tel que je vous le donne?

Allez vous faire cuire un oeuf, les haters! (:

Retrouvez l'article original de Georgina Ustik sur The Next Web.

Vous pourriez aimer

Les chatbots et moi on ne se comprend pas

Les chatbots et moi on ne se comprend pas

Les chatbots et moi on ne se comprend pas

A force de dire qu'ils sont intelligents, on a fini par croire qu'ils étaient humains.       

Midhow fait la part belle aux projets atypiques

Midhow fait la part belle aux projets atypiques

Midhow fait la part belle aux projets atypiques

Une petite entreprise du bout de la France s'est donné un objectif : rassembler tous ceux qui ont de bonnes idées.                                                                                

Elisebeth Friedman, codebreaker de génie

Elisebeth Friedman, codebreaker de génie

Elisebeth Friedman, codebreaker de génie

Ou comment coincer des espions japonais tout en faisant des mots croisés.                                                                                               


TOP